PERE PRESENT, ENFANTS GAGNANTS

 

 

Père manquant, fils manqué a écrit très justement Guy Corneau. L’inverse est vraie aussi, d’où le titre de cette rubrique. La présence du père est indispensable d’une part en temps (d’où l’importance d’un congé parental ouvert aux pères), d’autre part en chair, ce qui implique que le père ressente et la fierté d’être homme et la fierté d’être père. Les textes de cette rubrique montrent en quoi et comment se transmet l’énergie masculine. 

 



Le lien père-enfant important dès les premiers mois. Le Figaro Santé, 27 juillet 2012


Les fils de mères célibataires ont moins de chances de faire des études supérieures. Le Monde, 2 février 2012


"Pères solos, pères pionniers", interview de Patrice Huerre. Libération, 15 janvier 2010


Home sweet homme. Libération, 8 mars 2008


Hommage à ton père. Sophie Dubois. Réel, mai 2007


Un père présent réduit le risque de troubles de l’alimentation. Cyberpresse, 13 février 2007


Jean Le Camus : « Le père est un éveilleur ». L’école des parents, juin 2005


Avec papa, c’est différent ! Liaison, 10 février 2005


La réelle fonction du père. Yvon Dallaire, 2006




Menu

Menu :