SOCIETES GYNOCENTRIQUES

 

Chacun des textes qui suit constitue une réfutation du dogme misandre de la domination masculine universelle et éternelle (couplé à celui de l’exploitation des femmes, éternelle et universelle).

A lire aussi :

HUA Cai. Une société sans père ni mari. Les Na de Chine, PUF, 2000

Sociétés de femmes. Grands reportages n° 362, décembre 2011

COLER Ricardo. Le royaume des femmes. Voyage au coeur du matriarcat. Presses de la Cité, 2012

 



Népal : j’ai deux maris, et alors ? Alternatives internationales, juin 2010


Plus tu as eu de maris, plus tu es respectable. Courrier international, 1er août 2008


Une société matriarcale est-elle plus juste ? Pierre Bouchard (extrait de "La planète des hommes". Bayard Canada, 2005)


Namu au pays des filles. Le Monde, 13 février 2005


Dossier : les Khasi du Meghalaya (Inde)


"La France était un royaume comme les autres, où les femmes pouvaient hériter..." Interview d’Eliane Viennot, Libération, 10 avril 2007




Menu

Menu :